Bamidbar 5774 : Recensement et dignité humaine

Le livre de Bamidbar « Dans le Désert » ou livre des Nombres commence justement par le dénombrement des enfants d'Israël après l'inauguration du Temple portatif, et avant le grand départ vers la terre promise.

Ce recensement n'est pas demandé par quelques institutions ou organismes communautaires, mais par Dieu lui-même. Ici, recenser signifie reconnaître la valeur de chaque membre actif du peuple d'Israël : le riche, le pauvre, le sage, le sot, etc.

En Égypte, le pharaon voulut supprimer cette dignité : Les Hébreux ? Une force de travail. Les bébés mâles ? De la chair à poisson ou des sacrifices pour le dieu Nil.

Le roi d’Égypte ne fit qu'inaugurer la conduite de tous les dictateurs de l'Histoire. A Auschwitz aussi on dénombrait tous les matins les juifs, réduits à des numéros, sous la neige et le froid. Aucune dignité dans ces camps de l'horreur, seulement de l'humiliation.

Avant la grande marche d'Israël vers Canaan, avant la grande marche des enfants de Jacob vers leur destinée, Dieu compte chaque individu, comme pour lui dire « Je compte sur toi, fils d'Homme ».
Chabbat chalom

Philippe

Catégorie: