Pensée sur la Parasha de la semaine Korah

Paracha Korah. Paracha de la contestation de Korah contre Moïse et Aaron. Les deux premiers mots de la paracha "Korah prit"(vayikah kora'h). Que prit-il ? "il se prit lui-même pour faire une brèche dans l'unité d'Israël" commente Rachi. En français, nous avons une idée approchante "il se prend pour qui ?". 
La critique politique est toujours double, ambigüe : est-ce pour le bien du peuple, ou pour le bien du contestataire ? Yitro, beau-père de Moïse, lui avait suggéré : "choisis des chefs de 1000, des chefs de 100, des chefs de 10" et d'ajouter "hommes de vérité" (anché émét). Des hommes suffisemment vrais pour ne pas contester le fait qu'il soit reléguer au rang de chef de 10, alors que le voisin est chef de 100 ou de 1000.
Une paracha sur les excès de nos vanités, qui transforment les révolutions messianiques en despotismes sanguinaires. Les printemps radieux eu hivers glacials. Une paracha toujours actuelle en somme !

Chabbat Chalom !

Philippe Haddad

 

Chabat Korah et Roch Hodech Tamouz

Entrée : 20h11
Sortie : 22h57

 

Catégorie: